Description une phrase- Pouruoi - Comment - Lien MON vdixime

Partager le changement... Vers de nouvelles pistes ... Vers une nouvelle vie ...

Trouver la voie c'est rechercher sans cesse ... et savoir qu'elle se présente sans aucun doute quand nous sommes prêts

Dernière mise à jour : 24/07/2016 ... Mais je continue de veiller. Aussi longtemps que vous aurez de l'Amour dans votre coeur, vous gagnerez toutes les batailles - Desideratum sur facebook continue de vivre au quotidien pour les extras

A propos

Desideratum 

(L'information autrement ou les raisons du changement)

Mot emprunté au latin et dont la signification littérale est « désiré »

  Ce blog n'est pas ici un guide, ni une méthode, ni une rédaction professionnelle. Je laisse cela à d'autres  dont le talent, le goût pour l'argent ou la polémique, ou le désir de changer les autres sont plus certains. 


L'information autrement, l'information alternative, c'est un autre  regard sur le monde !

Desideratum : dans le domaine social ce mot s'emploie fréquemment pour signaler les désirs d'une collectivité ... Et c'est bien ce dont il s'agit. 57 % des salariés disent vouloir changer d'emploi, 79 % de la population vouloir changer de vie.

Bien sur cela peut sembler facile pour certains lorsqu'il s'agit d'exercer un talent ou une compétence de toujours mais la plupart d'entre nous verront se dresser d'imaginaires mais non moins nombreux et tangibles obstacles, qu'il s'agisse de se croire sans talent, qu'il s'agisse de penser les choses immuables ou qu'il s'agisse de nos craintes de l'inconnu et du changement. L'homme parait ainsi fait, qu'en apparence, il préfère le confort d'une position toute faite. Et puis la réalité de la vie est bien là, travailler pour gagner son salaire, faire vivre sa famille, rester les pieds sur terre...

Néanmoins, il n'en est rien et nous ne sommes pas ainsi pour être toujours ainsi. Combien de fois ai-je entendu dire "je suis comme cela et je ne changerai pas"... NON !

Même si les changements peuvent paraître imperceptibles, l'esprit de l'homme chemine bien selon une ligne évolutive ascendante,  vers davantage de sens de la responsabilité, une meilleure connaissance de soi et des autres, une plus grande compréhension du monde et au final vers une meilleure préhension de l'essentiel, quitte à peut être tout laisser de côté, et puis finalement peut être aussi, appréhender la satisfaction  de l'instant présent et en tout cas, apprendre à Aimer.

S'il n'y avait qu'un maître mot à retenir je dirai simplement qu'il suffit de se lancer. Si nous y réfléchissons bien, même les plus grandes décisions, qui engagent parfois une vie, ne se prennent finalement qu'en un instant. Alors, Lançons-nous ! La... De suite ... Maintenant ! Si nous avons une idée, commençons à la travailler et à tenter de la mettre en application. Si cela ne fonctionne pas, soyons curieux et cherchons... encore ... et encore. A force de chercher, le chemin va surgir et, naturellement, à hauteur de nos capacités et de nos facultés, le déclic va terminer par bien se produire.

Au delà de cela, inutile de faire du blabla. Pourquoi en définitive voulons-nous changer ? Ce n'est pas une question d'originalité, ni de folie mais bien plus souvent la prise d'une décision commandée par la nécessité. Hormis, comme dit, l'exercice d'un talent, les causes résultent  bien plus souvent d'un enchaînement de causes et d'effets duquel peut naître une plus ou moins  certaine insatisfaction (professionnelle, sociale, intellectuelle, morale), une plus ou moins situation insupportable ou, plus positivement, le désir d'une plus ou moins vision ou aspiration différentes de celles adoptées jusqu'alors.

Le changement, aussi, si ce n'est la nécessité, c'est également (et peut être surtout) cette sorte de petite voix que vous pouvez entendre dans le silence et qui vous dit l'importance de votre tâche et de votre bonheur.


Une autre manière de voir le monde c'est déjà commencer, changer de comportements, changer de conditionnements et puis trouver des pistes ...

Des pistes de vie ! 
et
Apprendre à Aimer.